Hasta Siempre – Carlos Puebla

Hasta siempre est une chanson écrite en 1965 par Carlos Puebla, elle a pour sujet le commandant Ernesto Che Guevara au moment où celui-ci quitte le gouvernement de Fidel Castro et part pour la Bolivie.

Thème :

La chanson Hasta siempre anticipe la fin tragique d'Ernesto Guevara à La Higuera, en Bolivie. Elle relate l'histoire presque légendaire de la révolution cubaine, glorifie le « Che » et le place à l'avant de la scène. Il est confirmé dans son rôle de représentant de la révolution.

Hasta siempre, Comandante veut dire en français Pour toujours, Commandant. Au-delà de n'être qu'une allusion au slogan Hasta la victoria siempre, la fin de cette chanson est aussi une affirmation que l'esprit du « Che » est pour toujours vivant dans la révolution cubaine.

À la fin de la chanson, on peut entendre un extrait du discours du Che auprès de l'ONU en 1964. "Esa ola ira creciendo cada día que pase; esa ola ya no parará más" (Cette vague ira grandissant ; cette vague ne s'arrêtera pas). Les deux phrases sont ici inversées par rapport au discours original.

L’auteur : Carlos Puebla

Carlos Manuel Puebla, né le 11 septembre 1917 à Manzanillo (à l'ouest de Santiago de Cuba) et décédé le 12 juillet 1989 à La Havane, était un compositeur cubain.

Biographie

Fils d'une famille modeste, il exerce durant sa jeunesse différents métiers manuels, principalement mécanicien dans une fabrique de sucre mais s'intéresse rapidement à la musique et plus précisément à la guitare. Il apprend à jouer de l'instrument en autodidacte.

Œuvre

Puebla commence avec des chansons d'amours, tels Quiero hablar contigo, Qué sé yo, Te vieron con él, qui deviendront par la suite des succès ou bien Cuenta conmigo, Quién se lo iba a imaginar ou encore Hay que decir adiós, popularisés par le duo Claro et Mario.

Dès le début des années 1950, il chante les difficiles conditions de vie de son peuple et conteste la dictature de Batista avec des chansons telles que Plan de machete, Este es mi pueblo ou Pobre de mi Cuba. Ses paroles sont sérieuses et directes.

La révolution de 1959 lui inspire de nouvelles chansons comme Y en eso llegó Fidel, La Reforma Agraria, Duro con él, Ya ganamos la pelea ou Son de la alfabetización.

Son plus célèbre chant, « Hasta siempre, commandante », a été repris et traduit par des dizaines d'artistes de par le monde et notamment en France, par Manu Chao, Zebda et Nathalie Cardone.

Paroles :

HASTA SIEMPRE

Aprendimos a quererte
Desde la histórica altura
Donde el sol de tu bravura
Le puso un cerco a la muerte

Refrain
Aqui se queda la clara
La entrañable transparencia
De tu querida presencia
Comandante Che Guevara

Tu mano gloriosa y fuerte
Sobre la historia dispara
Cuando todo Santa Clara
Se despierta para verte

Refrain

Vienes quemando la brisa
Com soles de Primavera
Para plantar la bandera
Com la luz de tu sonrisa

Refrain

Tu amor revolucionario
Te conduce a nueva empresa
Donde esperan la firmeza
De tu brazo libertario

Refrain

Seguiremos adelante
Como junto a ti seguimos
Y con Fidel te decimos:
Hasta siempre, Comandante

Refrain

Lien vers la fiche détaillée : Hasta siempre

Lien vers vidéos :

Lien vers version originale : https://www.youtube.com/watch?v=Y8ynNRN_MxQ

Lien vers version de Nathalie Cardone (1997) : https://www.youtube.com/watch?v=SSRVtlTwFs8

 

 

Author: Christophe Perrot

Share This Post On

Submit a Comment