Palais de l’assemblée de Chandigarh

A la suite de l'Indépendance de l'Inde, Nehru souhaite donner une image moderne du pays et décide la construction d’une ville nouvelle au Pendjab : Chandigarh.

Titre : Le palais de l’Assemblée de Chandigarh
Auteur : Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier
Date : 1953-1961
Nature : Architecture
Lieu : Etat du Pendjab en Inde du Nord

Chandigarh

Le palais de l’Assemblée de Chandigarh

Chandigarh (panjabi : ਚੰਡੀਗੜ੍ਹ, hindi : चंडीगढ़ Caṇḍīgaṛh) est une ville et un territoire du nord de l'Inde. Elle est la capitale des États du Pendjab et de l'Haryana.

Chandigarh est une ville nouvelle construite après l'Indépendance de l'Inde en 1947. Elle est internationalement réputée pour son urbanisme1. Le plan de la ville a été préparé par Le Corbusier à partir d'un plan précédent d'Albert Mayer. La plupart des édifices de la ville ont été imaginés par Pierre Jeanneret, Jane Drew et Maxwell Fry.

Avec la partition de l'Inde en 1947, le Pendjab est divisé entre le Pakistan et l'Inde. Le Pendjab indien a alors besoin d'une nouvelle capitale pour remplacer Lahore, devenue pakistanaise. Transformer une ville préexistante en capitale aurait été délicat et de gros enjeux politiques et religieux auraient pesé ; Shimla (actuelle capitale de l'Himachal Pradesh) devient capitale provisoire du Pendjab. Le Premier ministre Jawaharlal Nehru décide alors la construction d'une « ville nouvelle, symbole de la liberté de l'Inde libérée des traditions et du passé… qui soit une expression de la confiance de la Nation en son avenir. »

Le nom de la ville signifie « fort de Chandi ». Il dérive de Chandi Mandir, un temple dédié à la déesse hindoue Chandi, situé dans le district voisin de Panchkula.

Le 1er novembre 1966, l'État de l'Haryana hindiphone est détaché du Pendjab. Chandigarh, située à la frontière des deux États, devient alors un territoire capitale à la fois du Pendjab et de l'Haryana.

Author: Christophe Perrot

Share This Post On

Submit a Comment