Les raisins de la colère

Les Raisins de la colère (The Grapes of Wrath), est un film realisė par John Ford en 1940.
Il est une adaptation du livre roman éponyme de John Steinbeck publié en 1939
et récompensé du prix Pulitzer l'année suivante.

Synopsis

Ce film fort raconte l'histoire de la famille Joad, lors de la Grande Dépression américaine marquée par les séquelles de la crise économique et le Dust Bowl dans le sud du pays. Il raconte la vie des Américains poussés sur les routes et plongés dans la misère pendant la crise économique de 1929 lorsqu'ils sont chassés de leurs terres par les banques qui prennent possession de leurs biens fonciers.

Ce sont d'honnêtes gens, qui ne cherchent ni la richesse ni la facilité, mais seulement un endroit pour vivre de leur travail et gagner honnêtement leur vie.

Commentaire

Le thème du film est basé sur la dualité entre, d'une part, la perte (matérielle et humaine) et le deuil et, d'autre part, l'espoir et le courage. La progression dramatique renvoie symboliquement à un épisode biblique familier: l'exode vers la Terre Promise (Californie).

The grapes of Wrath

The grapes of Wrath

Une autre version de l'affiche

Ce film montre bien le mécanisme de la crise à travers les mésaventures de la famille Joad.
Ford dénonce et expose les rouages de la machine capitaliste qui détruit tout sur son passage, à l’image des Caterpillar. Ainsi le groupe des petits fermiers est écrasé par les gros propriétaires terriens, qui sont eux-mêmes dépendants du troisième groupe des
financiers que la police répressive protège.


Le discours social du film pourrait se résumer à cette maxime : l’argent et la loi unis pour exploiter le peuple. Au niveau politique Ford fait référence au New Deal du président Roosevelt qu’il présente comme une solution possible, plus humaine face à
l’individualisme et l’inhumanité qu’il voit dans le capitalisme

Author: Christophe Perrot

Share This Post On

Submit a Comment