Les élèves de 302 à l’honneur pour la journée nationale de la résistance

En octobre 2020 notre classe de 302 s’est engagée dans la préparation du Concours National de la Résistance et de la Déportation, un concours dont nous n’avions jamais entendu parler auparavant. Nos professeurs d’Histoire-Géographie, Mme Ablancourt, de Français, Mme Doornkamp, et d’Education Musicale, Mme Bastide, se sont associées pour nous proposer de réaliser un projet sur le thème de l’année 2019-2021 : « Entrer en Résistance en 1940. Comprendre, refuser, résister ».

Pour répondre à la problématique, nous avons décidé d’écrire le journal d’un jeune homme s’engageant dans la résistance . Jean Doucet, notre personnage. a réellement existé, c’est le grand-père de notre professeur de français qui nous a raconté ce qu’il avait fait pendant la guerre et nous a montré des papiers et documents lui appartenant. Nous avons utilisé ces informations que nous avons recontextualisés et pour que ce personnage soit plus proche de nous, nous lui avons aussi donné une histoire créole. Notre journal est donc une autobiographie mi véridique, mi fictive mais qui s’appuie sur des faits historiques réels.

Nous avons également rédigé des tracts , des papillons et des affiches de contre propagande et écrit un slam que nous avons chanté et mis en musique.

Nous avons réuni ces différentes productions dans une valise qui aurait pu être celle de notre résistant que nous avons soumis au vote du jury du Concours et à notre grande surprise , nous avons obtenu le Premier Prix académique dans la catégorie « Productions collectives en Collège » .

Notre valise temporelle poursuit maintenant sa route pour concourir au niveau national…

Résultats attendus en septembre 2021!

Tant que vous serez orgueilleux,
Votre victoire n'aura pas lieu.
Vous voulez me priver de ma liberté mais, 
Ma liberté est libre d'elle même
Ils nous enferment pour ce que l'on est
Alors que nous sommes nés égaux.

Nous ne sommes plus libres,
Nous devons nous battre!
Il faut qu'on la délivre.
Ils nous massacrent, nous torturent,
nous frappent tous un par un.
Vous savez vous? Non! Non, vous ne savez pas..
Vous ne savez pas ce que ça fait de voir son père
sa mère, ses frères et ses sœurs mourir juste sous nos yeux.

Vous ne savez pas ce que ça fait d'être vidé d' émotions,
Être privé de rations.
Plus aucune identité,
Stoppez vos minorités!

Alors que le sang coulait à flot,
Alors que les cris résonnaient dans nos têtes,
Nous savons résisté ,
Résisté jusqu'à en mourir...
La guerre est un véritable enfer
Il n'est pas question d'oublier.

J'ai mal au cœur (ouais),
Le mal des rancœurs
N'ayez pas peur (non), n'ayez pas peur.
J'ai mal à la Terre,
Le mal des enfers
J'ai mal au présent,
Le mal des indifférents.

J'y suis pour tout le monde,
J'y suis pour le monde.

Pour ceux qui crient car ils ne sont pas muets.
Pour ceux qui n'ont pas peur de franchir la haie.
Pour ceux qui offrent leur vie
Pour sauver celle d'autrui...

J'y suis pour tout le monde,
J'y suis pour le monde.

Toi qui veux garder tes droits
Toi, oui, toi rejoins moi.
Nous avons créé notre essence,
Sera-t-elle notre renaissance ?
Sans réponse, nous ne savons pas, nous ne sommes sûrs de rien
Mais nous savons au moins,
Que nous ne sommes pas des moins que rien.
Nous avons créé notre essence,
Voici la Résistance.


J'y suis pour tout le monde,
J'y suis pour le monde.


Slam écrit par les élèves de 3è 2 du collège Les Alizés -février 2021

Auteur: Damour Stephane

Partager cet article sur

Laisser un commentaire